©Grégoire Damon
©Grégoire Damon

GRÉGOIRE DAMON
a fait des études de lettres, effectué divers petits boulots, monté des groupes de rock, puis, en 2007, publié un roman, La Rue de la soif, aux éditions Arhsens. À partir de 2010, il se consacre plus particulièrement à la poésie, et commence à participer à de nombreuses lectures-performances, tout en publiant régulièrement dans des revues en France et en Belgique. Suivront deux recueils de poésie, Mon Vrai boulot (le Pédalo ivre) et La Danse de Saint-Gilles (Polder), en 2013.
Il est membre du Syndicat des poètes qui vont mourir un jour.
Blog Peau de gueule : http://gregoiredamon.hautetfort.com/


©Hélène Dassavray
©Hélène Dassavray

HÉLÈNE DASSAVRAY

Après de nombreuses expériences professionnelles : bibliothécaire, libraire, animatrice d'ateliers d'écriture, création et gérance d'un café culturel alternassociatif, administration d’une compagnie de théâtre… elle poursuit son but : travailler au ralentissement du monde.Auteure de romans, journal, et recueils de poésie.


©Philippe De Boissy
©Philippe De Boissy

PHILIPPE DE BOISSY

Écrivain, peintre et poète, il a été instituteur, professeur d’anglais et animateur chargé de la littérature à la Maison de la Culture de Grenoble. En 1981, il lance le Centre de Création Littéraire à Grenoble, maison d’édition qui proposera des ouvrages collectifs de poésies, de nouvelles et des livres d’Histoire. Il a publié une trentaine d’ouvrage de poésies, contes, nouvelles et romans, aux éditions Flammarion, Motus, Jasmin et dans des revues (Bacchanales, NRF, Esprit, Sud).
Site : http://philippedeboissy.free.fr/

Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°29 "L'arbre"

N°41 "Oiseau"

N°47 "Poémons-nous dans les bois" > ici

 

©Bernard Deglet
©Bernard Deglet

BERNARD DEGLET
Né en 1959 dans une ville morte, fasciné par les éoliennes et les phrases trop longues. Vit au bout du couloir de la chimie, à gauche, au numéro 2, entouré de ses épouse, chat et enfants, d’une centrale nucléaire, d’un incinérateur, d’innombrables piscines chinoises, bleues et autoportantes de marque Intex, et de quelques usines Seveso ; membre depuis 2012 du Syndicat des poètes qui vont mourir un jour [http://syndicatdespoetes.hautetfort.com/]. Il a publié Probable le mercredi, roman (Buchet-Chastel, 2006), Dabek se précipite (éditions Color Gang, 2012), divers textes dans La Revue des ressources et en revues littéraires : Verso, Textes & Prétextes, Comme en Poésie, Traction-Brabant, Microbe.


Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°51 "Sur la guerre et la paix" > ici

 

©Jean-Luc Despax
©Jean-Luc Despax

JEAN-LUC DESPAX
Né en mai 1968. Agrégé de lettres modernes et diplômé en littérature comparée. Poète, il reçoit le prix Arthur Rimbaud en 1991 pour Grains de beauté. Romancier, il a écrit sur le poète russe Ossip Mandelstam et sur la condition politique des enseignants, aux éd. Aden. Parmi ses publications : Des raisons de chanter et 220 slams sur la voie de gauche (Le Temps des Cerises, 2011). Il est président du centre P.E.N. club français (Poètes, essayistes, nouvellistes) et membre de l’Académie Mallarmé.

 

Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°49 "Tous azimuts, poésie et sciences" > ici

N° 51 " Sur la guerre et la paix" > ici

 

© Jean-Luc Despax / RIM, Interprètes en mouvement (traduction en langue des signes française) - Festival 2014

Toute reproduction interdite.

©Suzanne Dracius
©Suzanne Dracius

SUZANNE DRACIUS
Née à Fort-de-France en 1951, professeur de Lettres classiques, elle a étudié à la Sorbonne, enseigné à Paris, à l’Université Antilles-Guyane et aux États-Unis (University of Georgia et Ohio University) et vit en Martinique. Prix de la Société des poètes français pour l’ensemble de son oeuvre, traduite en plusieurs langues et étudiée dans de nombreuses universités en France et à l’étranger : L’autre qui danse, finaliste du Prix du Premier Roman (Seghers – Éd. du Rocher), Exquise déréliction métisse, Prix Fetkann Poésie (Desnel, 2008), Rue Monte au ciel, nouvelles
(Desnel, 2003, Coup de Coeur FNAC), Lumina Sophie dite Surprise, théâtre, Médaille d’Honneur de Schoelcher pour la Journée de la Femme (Desnel, 2005), Déictique féminitude insulaire, poèmes (Éd. Item, 2014).

 

Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N° 51 " Sur la guerre et la paix" > ici