©Claire Garnier Tardieu
©Claire Garnier Tardieu

CLAIRE GARNIER TARDIEU
Née à Lorient (Bretagne). A vécu à Paris, Nantes, Cardiff, Dublin, Caen, Angers, Reims, Dreux, Rouen. Depuis 1994, vit à Bourg-la-Reine où elle préside l’association « Les Rencontres poétiques de Bourg-la-Reine » et organise des manifestations de poésie dans la ville. Professeur des universités-Paris 3 Sorbonne Nouvelle. A publié dernièrement en revues : Femme sans sommeil, (Multiples n° 76, Découverte 15, 2010), Mes mots (Arpa, n° 104, 2012). Femmes Soleil, (L’Harmattan, Poètes des cinq continents, 2011). Poéphéméride (L’Harmattan, Poètes des cinq continents, 2012). Elle s’est lancé le défi d’écrire un poème par jour sur le blog : [http://poephemeride.canalblog.com].

 

Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°49 "Tous azimuts, poésie et sciences" > ici


©Armand Gatti - Photo Paolo Gasparini, 2001
©Armand Gatti - Photo Paolo Gasparini, 2001

ARMAND GATTI (DANTE SAUVEUR GATTI, DIT)
Né en 1924 à Monaco. Il passe son enfance dans un bidonville et étudie au séminaire Saint-Paul à Cannes. Résistant, arrêté en 1943, déporté et évadé. En 1946, journaliste, il reçoit le prix Albert Londres, voyage à travers le monde, jusqu’en 1959. Poète, dramaturge, metteur en scène, réalisateur, en 1973, il crée « la Parole errante », Centre international de création à Montreuil puis à Toulouse, qu’il dirige avec J.-J. Hocquard ; ils y travaillent avec des jeunes marginaux. Il crée en 1998 une « Maison de l’arbre ». Ses écrits, surtout pour le théâtre sont considérables et ont été plusieurs fois couronnés de prix. Son dernier titre a paru en 2010 : Science et résistance battant des ailes pour donner aux femmes de Tarnac un destin d’oiseau des altitudes. En 2013, a été montée la pièce : La tribu des Carcana en guerre contre quoi ? (La parole errante).

 

Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°49 "Tous azimuts, poésie et sciences" > ici

 

©Geneviève Genicot
©Geneviève Genicot
 

GENEVIÈVE GENICOT

Née à Bruxelles de mère flamande et de père wallon. Son écriture est polyphonique, rythmique et sensorielle. On retrouve dans ses textes les voix et les langues entendues lors de nombreux voyages en train et tranches de vie en Europe. L’altérité, les distances, l’ubiquité impossible sont des thèmes centraux.

 

En 2011, elle fonde Ici/Ailleurs, un laboratoire pour la poésie performée, nourri de rencontres avec des artistes de différentes disciplines : théâtre acoustique, arts plastiques, chant choral, musique électronique, land art, ateliers d’écriture décomplexés…

 

En Belgique, dramaturge associée à la Cie Arts Nomades et membre fondateur du collectif Poetry In Motion, elle écrit et joue des performances poétiques, partitions chorales, scénarios grandeur nature et visites guidées décalées. http://iciailleurscompagnie.blogspot.com


Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°49 "Tous azimuts, poésie et sciences" > ici

 

©Michaël Glück - Photo Michel Durigneux
©Michaël Glück - Photo Michel Durigneux
 

MICHAËL GLÜCK

Né en 1946 à Paris. Écrivain, poète, dramaturge, traducteur. A été enseignant, lecteur et traducteur dans l’édition, directeur de théâtre. En 1981, il obtient le Prix des créateurs pour La mémoire écorchée/Abattoirs La Mouche (avec L. Malone, éd. J.-M. Place), et en 2004, le Prix Antonin Artaud pour Cette chose-là, ma mère (éd. J. Brémond). Parmi ses parutions récentes, Passion Canavesio (Éd. de l’Amourier, 2010), 16 masques pour la mort (pour des peintures de Cl-H. Bartoli, ARACANA, éditions nomades, Mexique), imprécations de la femme sans yeux (remue.net, printemps 2011), exils/silex (avec des sérigraphies de C. Cuenot, Collodion, 2012), plus tard, encore (Pré # carré, 2012), bissextile (avec des peintures d’Anne Slacik (Les cahiers du museur, 2013), Rouges (La passe du vent, 2013).

 

Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°49 "Tous azimuts, poésie et sciences" > ici

N°51 "Sur la guerre et la paix" > ici

© Michaël Glück / RIM, Interprètes en mouvement (traduction en langue des signes française) - Festival 2013

Toute reproduction interdite.

©Fred Griot - Photo Thomas Deschamps
©Fred Griot - Photo Thomas Deschamps

FRED GRIOT
« Né en 1970. Mène un travail de “lang” depuis toujours, poésie et prose. Travail d’une matière organique, basale, racine – via l’écrit, le web, la voix – seul ou avec musiciens – dont le trio parl#. Une quinzaine de livres ont paru dont la plui et book O (Dernier Télégramme), Cargaison (Atelier de l’Agneau), plateau (Maelström). Il donne des lectures en France, Belgique, Québec, Slovaquie, Hongrie, République Tchèque… n’ayant pas abouti, écrit toujours, aggrave, enfonce le clou, et tout le reste sur [www.fgriot.net]. »

 

Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°49 "Tous azimuts, poésie et sciences" > ici

©Brigitte Gyr
©Brigitte Gyr

BRIGITTE GYR
Née à Genève, études de Droit et Sciences Po. Avocate. Depuis 1976, vit à Paris, où elle exerce comme traductrice (une douzaine de livres trad. de l’anglais, l’allemand, l’italien) et anime des ateliers d’écriture. Publie régulièrement, en poésie, depuis 1988, dont Avant je vous voyais en noir et blanc, Prix Claude Sernet, (éd. J. Brémond, 2001), Étirée sur le vide (La Petite Fabrique, 2012), Parler nu (Prix Charles Vildrac de la SGDL, (Lanskine, 2012). Elle écrit des nouvelles, des livres pour la jeunesse, le théâtre et pour des revues ou anthologies. Elle participe à des festivals. Engagée dans plusieurs associations d’auteurs, elle est cofondatrice de l’Union des Poètes.

 

Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°49 "Tous azimuts, poésie et sciences" > ici