©Michel Ménaché
©Michel Ménaché

MICHEL MÉNACHÉ

Poète, chroniqueur, collaborateur d’Europe et de nombreuses autres revues.  Animateur d’ateliers d’écriture et d’expériences collectives d’édition...
Il crée aussi des poèmes-objets et a publié  plusieurs livres d’artistes avec Roudneff, Didier Devos, Mylène Besson… Parmi ses dernières publications :
- Archéologie de l’enfer, d’après des photographies de Grégoire Zibell (co-édition trilingue, L’Amourier, La Passe du Vent, Verlag im Wald, 2010) -
- Le Moulin des tentations, d’après La tentation de Saint-Antoine de Jérôme Bosch (Éd.  Invenit, 2010).
- Istanbul, Kilim des sept collines, photographies de Josette Vial (Éd. La Passe du Vent, mai 2014).

Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°29 "L'arbre"

N°30 "Tout est poème"

 

©Georges Mérillon
©Georges Mérillon

GEORGES MÉRILLON
« Né en 1944 au Perche vendômois, dans une ferme, où ses parents étaient cultivateurs. Maîtrise de Lettres à l’université Rabelais de Tours. Existe près Vendôme. Écrivain-poète. À l’écart. Écriture différentielle, sans guère de poétisme. Obtenu plus d’une bourse du CNL. Fit mainte résidence, a tenu des ateliers. Etc. A publié une 4Oaine d’ouvrages, dont le 1er : Militant illimitant poïème ou ajours. Puis Terre et lumière, roman bref. NÉ EN, récit. AVOYANCE ; DIEV et QVEL TR_V_IL aux éd. Tarabuste.

 

Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°48 "A pleines mains"

N°49 "Tous azimuts, poésie et sciences" > ici


©Emmanuel Merle
©Emmanuel Merle

EMMANUEL MERLE
Né en 1958 à La Mure (Isère). Vit à Grenoble où il est professeur agrégé de lettres en Classes Préparatoires aux Grandes Écoles. Parmi les ouvrages publiés : Redwood, nouvelles (Gallimard, 2004), des recueils de poèmes, Amère Indienne (Gallimard, 2006), Un homme à la mer (Gallimard, 2007), Pierres de folie (La Passe du vent, 2010), Écarlates (Sang d’encre, 2011), Boston, Cape Cod, New York (Pré#Carré, 2011), Ici en exil (L’Escampette, 2012),  Le Chien de Goya (Encre et lumière, 2013) et Schiste (Alidades, 2013).

 

Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°49 "Tous azimuts, poésie et sciences" > ici

JEAN MÉTELLUS
Né en 1937 à Jacmel (Haïti). Neurologue, docteur en linguistique, romancier : Jacmel au crépuscule, La famille Vortex, la parole prisonnière, La vie en partage, Toussaint Louverture le Précurseur… dramaturge : Anacaona, Colomb, Le pont rouge, Le cacique Henri… essayiste : Haïti une nation pathétique, Voyage à travers le langage, Vive la dyslexie… et poète : Au Pipirite chantant, La peau et autres poèmes, Éléments, Jacmel toujours, La main et autres poèmes, Voix nègres, voix rebelles, voix fraternelles, Visages de femmes, Hommes de plein vent, Hommes de plein ciel, Souvenirs à vif (Haïti), Empreintes (Éditions de Janus, 2013). Grand Prix International de Poésie de langue française L. S. Senghor (2006), Grand Prix de Poésie de la Société des Gens de Lettres (2007), Grand Prix International de Littérature francophone B. Fondane (2010), Grand Prix de la francophonie, Académie française (2010). Il est traduit en plusieurs langues. [http://www.jeanmetellus.com]

 

Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°44 "Enfansillage"

N°46 "Ce qu'île dit"

N°49 "Tous azimuts, poésie et sciences" > ici

 

ALEXANDRE MITZALIS
Né à Athènes en 1935, originaire de Samos par son père et d’Asie mineure par sa mère. Arrivé en France en 1968, après avoir étudié le droit, l’allemand et le français. Depuis 1983, il habite à Ivrysur-
Seine (Val-de-Marne). Il a travaillé comme documentaliste à Sciences-po-Paris pendant 40 ans et a publié cinq recueils de poésie : Libations à l’Europe (1988), Toutes les générations d’Europe (1995), La muraille d’Europe (1997), Libidinaux et autres poèmes (2001), Ceux qui croyaient au ciel et ceux qui croyaient à la terre (2009) fortement inspirés de l’idée européenne et des découvertes de bio -anthropologie sur le cerveau tridimensionnel de l’homme. Une traduction de son oeuvre a paru sous le titre Alexandre Mitzalis et les chants de l’Europe par M. Leopizzi (Université de Bari, éd. bilingue français - italien, 2012).

 

Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°49 "Tous azimuts, poésie et sciences" > ici

 

©Jacques Moulin
©Jacques Moulin

JACQUES MOULIN
Né en 1949 en Haute Normandie, vit à Besançon. De 1999 à 2010, il publie des recueils de poèmes, aux éd. Cadex, Empreintes et L’Arbre à Paroles. Il co-produit des livres d’artiste dont Sonorités, avec les gravures de F. Ravanel (2007). D’autres textes entrent en écho avec différentes pratiques d’artistes - dessins, peintures, photographies - comme Entre les arbres (Empreintes, 2012), Arbres d’hiver avec C. Belle (La Maison chauffante, 2008), Reconnaissance de la rivière avec J.-L. Elzéard (Analogues, 2009) et Comme un bruit de jardin (à paraître chez Tarabuste). Images écrites, tracés d’écrits : ni illustration, ni redondance altérant l’aventure du lien, l’un se cachant derrière l’autre, mais un passage, une passerelle, d’un lieu l’autre, une transaction secrète. Des gestes se croisent, s’observent, s’adoptent, tentant de garder distance juste, comme on atteint l’amitié à force de présence.

 

Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°46 "Ce qu'île dit"

N°48 "Poémons-nous dans les bois"

N°49 "Tous azimuts, poésie et sciences" > ici

 

©Chiara Mulas
©Chiara Mulas

CHIARA MULAS
Diplômée à l’académie des Beaux-arts de Bologne, Chiara Mulas est une artiste parmi les plus représentatives et inventives de l’art-action du XXI siècle. Metteur en scène d’une géographie
philosophique et sociale de la Méditerranée, elle en dégage, à travers des actes poétiques éblouissants, les mythes et les symboliques nécessaires à notre temps.À travers les événements et les tragédies de notre société, elle invente une langue et une poétique déterminante dans le champ de ce qui est convenu d’appeler le mouvement de la performance.