©GabrielOkoundji - Ph. Marie-Paule Bétaille
©GabrielOkoundji - Ph. Marie-Paule Bétaille

GABRIEL OKOUNDJI
Né à Okondo-Ewo, au Congo. Il a étudié à Brazzaville, puis à Bordeaux, où il exerce les fonctions de psychologue clinicien. Auteur de plus d’une douzaine d’ouvrages, il est considéré
comme une figure marquante de la poésie contemporaine d’expression française. Il a remporté plusieurs prix littéraires parmi lesquels, le Prix Léopold Sédar Senghor de poésie (2014),
le Prix Spécial de l’Académie Nationale des Sciences, Belles lettres et Arts de Bordeaux (2011), le Grand Prix littéraire d’Afrique noire (2010). Auteur d’une quinzaine d’ouvrages parmi
lesquels : Chants de la graine semée (Fédérop, 2014), Apprendre à donner, apprendre à recevoir ; Lettre à Jacques Chevrier (Éd. William Blake & Co, 2013), Terres d’Afrique, anthologie de poésie contemporaine (Éd. Ndzé, 2011), Stèles du point du jour, Dialogues d’Ampili et Pampou (Éd. William Blake & Co, 2011), La mort ne prendra pas le nom d’Haïti (Éd. Ndzé, 2010), Au matin de la parole ( Fédérop, 2009, réédition 2011), Prière aux Ancêtres, Prix Poésyvelines 2008, éditions bilingues français/occitan (Éd. Fédérop, 2008).


Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°51 "Sur la guerre et la paix" > ici

© Gabriel Okoundji / RIM, Interprètes en mouvement (traduction en langue des signes française) - Festival 2014

Toute reproduction interdite.