©Manuel Van Thienen
©Manuel Van Thienen

MANUEL VAN THIENEN
Né en 1953 à Grenoble. Sculpteur plasticien, il travaille le bois, l’assemblage de matériaux et le modelage ; dessine (encres) et colle (photomontages). Photographe il travaille en numérique.
Céramiste, il cuit en raku. Poète et traducteur, il a fondé la revue « Sur le Dos de la Tortue », traduit pour de nombreuses revues en Europe et a fait publier une douzaine d’ouvrages d’auteurs
étrangers. Son site : [http://manuel.vanthienen.free.fr].

 

Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°25 "La Pierre, les étoiles"

N°26 "Comment changer le monde"

N°36 "Ivresse"

N°41 "Oiseau"

N°42 "Anthologie de poésie amérindienne"

Hors-série "La mer entre par la porte"


Plasticien dans la revue Bacchanales :

N°29 "L'arbre"

N°51 "Sur la guerre et la paix" > ici

 

© Manuel Van Thienen - RIM, Interprètes en mouvement (traduction en langue des signes française) - Festival2014

Toute reproduction interdite.

ANÉLIA VÉLÉVA

Née en 1956 en Bulgarie. Professeur de littérature bulgare, commence à écrire et à publier en Bulgarie avant de venir en France en 1991. Elle a créé avec Patrice Fath en 2003, la revue "Littérales" à Brest. Elle a publié aux éd. An Amzer, Bribes (1999) puis Récifs (2001), Embruns (Kovachev, 2006), Accomplissement (Version bilingue illustrée, éd. Littérales, 2012). Elle effectue de traductions d'auteurs bretons ainsi que du français au bulgare (Les Catilinaires, A. Nothomb), et bulgare-français (Eloignement, A. Kalina Kovatcheva, éd. Maison de la poésie du Nord-Pas-de-Calais, 2008). Elle publie dans diverses revues françaises, belges ou bulgares.


Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°48 "A pleines mains" > ici

 

 

ANDRÉ VELTER

Né en 1945 à Signy-l’Abbaye (Ardennes). Voyageur, poète, essayiste, il se partage entre les voyages (Afghanistan, Inde, Tibet, Népal...) et la mise en résonance des poésies du monde entier. Dirige depuis 1998, la collection Poésie/Gallimard. Lauréat de plusieurs prix littéraires. Parmi ses nombreux ouvrages, chez Gallimard : L'Arbre-Seul (1998), Le Haut-Pays, suivi de La traversée du Tsangpo (2007), Paseo Grande (2011), Zingaro suite équestre et autres poèmes pour Bartabas, ill. d’Ernest Pignon-Ernest, 2012), aux éd. l'Alphabet de l'espace, Tant de soleils dans le sang (livre-récital, avec des pèmes-tracts d’Ernest Pignon-Ernest, 2008). Attaché à la « voix haute », il crée avec comédiens et musiciens de vastes polyphonies éditées en CD.


Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°48 "A pleines mains" > ici

 

JEAN-PIERRE VERHEGGEN

Né en 1942 à Gembloux (Belgique). Écrivain et poète. En 1970, participe à la revue d'avant-garde TXT. Conseiller du ministre de la Culture en 1990, chargé de mission pour la promotion des lettres françaises de Belgique en 1992. En 1995, lauréat du Grand Prix de l'humour noir pour Ridiculum vitae et l'ensemble de son oeuvre. En 2005 il publie Portraits crachés, puis L'oral et Hardi, pièce jouée et mise en scène par J. Bonnaffé. Lauréat du Prix Robert Ganzo de poésie au festival "Etonnants voyageurs", pour Poète bin qu’oui, poète binqu’non (Gallimard, 2011).

 

Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°48 "A pleines mains" > ici

 

©Laurence Vielle
©Laurence Vielle

LAURENCE VIELLE
Née en 1968 à Bruxelles où elle vit. Comédienne et poète, elle a suivi des stages avec D. Fo, A. Vassiliev, I. Pousseur,... joué dans des films, enregistré avec la compagnie Carcara le disque Voix d’eau, et a été de nombreuses fois primée, en partie, par le prix de la fiction radiophonique en 2003 pour Ca y est, je vole ! « J’aime allier sur le plateau toutes sortes d’écritures : l’image, la danse, les mots, la musique… Je crée avec des gens que je retrouve sur mon chemin. Compagnonnages. Je marche dans mon quartier, dans les rues, les campagnes, et je glane… Il y a des glaneurs de légumes, de boutons, de cartes postales, de rebuts, de bouts de ficelles. Moi ce sont les mots, les mots des autres, et les rythmes du monde. Et puis j’écris. Et j’aime dire ces mots-là. » Laurence Vielle a publié en 2007 État de marche (Avec J.M. Agius, Maelström éd.) et La récréation du monde (Bookleg #27). Elle anime divers ateliers d’écriture. Son site : [www.etatdemarche.net]

 

Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°49 "Tous azimuts, poésie et sciences" > ici


GILBERT VINCENT-CABOUD

Né en 1953 au Grand Lemps (38). "Poète ouvrier". Employé de maintenance à France-Télécom, il publie son premier recueil en 1976 : L’haleine de verre (Saint-Germain des Prés, 1976) puis Ne te fais pas de mauvais sang. 1914… Lettres du front, un soldat des Chambarans écrit à sa femme – 179 lettres écrites par Marius Giroud – (Éd. Outre-part, 1996),  L'anomalie ou la mémoire du silence (La Galipotte, 2011). Il réalise des expositions avec les plasticiens du groupe les "Accoucheurs de greniers". Il est conseiller artistique du Festival "Textes en l'air" (Saint-Antoine l'Abbaye, 38), et l'instigateur de pérégrinations poétiques.


Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°3

N°20 "Poésie Amour"

N°28 "Mélanger les imaginaires"

Hors-série "L'arbre"

N°48 "A pleines mains" > ici

 

DANIÈLE VINCENT

Née en 1956. Vit en Isère. Elle a participé à la création de la revue Bacchanales, et à Fragments, ouvrage collectif publié par l' Union des écrivains Grenoble- Dauphiné-Savoie. Elle a obtenu le Prix Sépia de poésie en 1989.


Publications dans la revue Bacchanales :

N°36 "Ivresse"

Hors-série "L'arbre"

N°47 "Poémons-nous dans les bois"

N°48 "A pleines mains" > ici