JENNIFER L. WILLIAMS
Son premier recueil de poésie Condition of Fire (Shearsman), est inspiré des Métamorphoses d’Ovide et d’une journée aux îles éoliennes. Traductrice de l’allemand, du danois et du grec, elle a traduit de la poésie du grec et de l’espagnol. Publication en revue dans « Edinburgh Review » et « Fulcrum ». Joue dans le groupe Opul. Programmatrice à la Librairie de poésie écossaise : [www.jlwilliamspoetry.co.uk]

 

Publication(s) dans la revue Bacchanales :

N°49 "Tous azimuts, poésie et sciences" > ici