Bacchanales n°37 "La poésie Arménienne d’aujourd’hui"

Bacchanales n°37 Janvier 2006

“La poésie Arménienne d’aujourd’hui”

Édition bilingue. Poèmes choisis, traduits et présentés par Vahé Godel. 12 auteurs : Vahan Andréassian, Nariné Avétian, Slavig Chiloyan, Henrig Etoyan, Artem Haroutiounian, Hovhannès Krikorian, Violette Krikorian, Hagop Movsès, Mariné Pétrossian, Parouïr Sévak, Arpi Voskanian, Zahrad.
Couverture et illustrations : Youl
120 pages • Prix : 15 €


Poème extrait du Bacchanales n°37 “La poésie Arménienne d’aujourd’hui”

Arménie


C’est mon pays. Je l’aime
de telle sorte
qu’avec moi je l’emporte
où que j’aille. Il est tout petit,
en vérité,
comme une vieille mère épuisée par la vie,
comme un enfant qui vient de naître.
Et sur la carte,
Il n’est pas plus gros qu’une larme…
C’est mon pays. Il m’est si cher
que pour ne pas soudain le perdre,
j’ai fait de mon coeur son logis.


Hovhannès Krikorian (Arménie)
Traduit de l’arménien par Vahé Godel
Bacchanales n°37 « La poésie Arménienne d’aujourd’hui »
Janvier 2006