À La UNE

Samedi 17 février 2024 de 16h à 19h,   Patrick Seyer à La Maison des Associations à Grenoble

 

récital de poésies à l'occasion du nouvel an vietnamien,  la fête du TET organisée par l'Association des Etudiants de Grenoble (AEG) et l'Union Générale des Vietnamiens de l'Isère (UGVI)

 

Textes de Cù Huy Cân, Che Lan Vien, Phan Huyen Thu :
- Poésie du Vietnam, 1937-1998. Bacchanales N°17 , Maison de la poésie Rhône-Alpes, mars 1999
- Cù Huy Cân et Chantal Legendre "Le temps des passages", Maison de la poésie Rhône-Alpes 2004

 

 

Du 14 au 17 mars 2024 , Carlos Laforêt et Salam Aram, à Alterart

 

 

Le 22 mars 2024, Gérard Cartier, à la librairie Marque-page de Saint Marcellin

 

 

Gérard Cartier a publié "le voyage intérieur" chez Flammarion et "Loca Nera" à la Thébaïde

 

Le Voyage intérieur : Le voyage commence à Phalsbourg, le village lorrain d’où sont partis les deux enfants de G. Bruno, et se développe en une triple spirale qui aboutit à Paris, place du Châtelet, au Zimmer, sous le portrait d’Anne Brochet. Entre-temps, on aura traversé la plupart des régions françaises et fait quelques incursions dans les pays limitrophes (un pays est aussi fait de ses voisinages), occasions de poèmes en langue étrangère – certaines langues intérieures sont aussi évoquées, francique, arpitan, provençal, basque, etc., arabe, argot et même braille… en une tentative de restitution en 365 poèmes, de la réalité de notre pays.


Poète, adepte de formes expérimentales, Séverine Daucourt explore les dimensions scéniques et orales de ses textes. Elle propose ainsi des performances où le littéraire, le vocal et le musical s’entrecroisent. Elle n’est ni poète sonore, ni chanteuse, ni strictement autrice ; elle expérimente son propre chemin de poésie en se promenant sur les frontières, entre les genres – pop et poésie – et entre les cultures – elle est traductrice de l’islandais, notamment de Sjón, parolier de Björk.
Son travail jaillit du frottement de ces énergies paradoxales. A mi-chemin entre l’analyse, l’autofiction et la poésie, il nécessite parfois l’invention de nouvelles formes éditoriales, comme l’illustre son « baladolivre » Transparaître (encore), paru chez LansKine en mars 2023.
L’usage qu’elle fait de la poésie dans le champ social donne à sa démarche artistique un versant qu’elle dit volontiers poét(h)ique et/ou poé(li)tique. Elle aime sortir de l’isolement nécessaire à l’écriture en inscrivant dans un second temps son travail dans le collectif. À la Maison de la Poésie de Paris, elle organise depuis 2016 un cycle de rencontres poésie/chanson, La Fabrique. À la Comédie-Française, où elle siège au Comité de Lecture, elle a co-fondé avec Marine Jubin et Laurent Muhleisen le Jeune Bureau dont elle a en charge l’atelier d’écriture. Elle anime aussi de nombreux ateliers en établissements éducatifs, culturels, sociaux et sanitaires.


Titulaire d’un DESS de Psychologie clinique et psychopathologique et d’un DEA de psychanalyse, elle exerce périodiquement son métier de psychologue, en institution.
Elle est membre de la Commission poésie du Centre National du Livre depuis janvier 2021.

 

Un atelier d'écriture exceptionnel

 



La Maison de la Poésie Rhône Alpes est soutenue par